750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

J'ai décidé de consacrer un blog à mes essais culinaires. J'aime beaucoup la cuisine surtout la pâtisserie. Alors voilà, je vais tenter de vous faire découvrir des recettes, pouvant être très simples à plus expérimentées. L'idée n'étant pas de faire des plats super compliqués (qu'on laisse souvent de côté), mais plutôt de faire partager mes petits trucs qui peuvent faire toute la différence! bon appétit...

1001 délices de Houria

Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)

Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)
Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)

Bonjour je partage aujourd'hui la recette d'un flan à base de farine de pois chiche, un plat originaire d'Espagne mais qui s'est répandu en Afrique du Nord. 

C'est plutôt vendue par des marchands ambulants dans les grandes villes, comme j'ai pu en mangé au Maroc à Meknes, ça se consomme chaud de préférence et en sandwich avec du piment et du cumin.

C'est simple comme plat mais tellement bon!

J'ai suivi la recette de Bouchra

Ingrédients:

250g de farine de pois chiche

1l d'eau

1/2 verre d'huile

30cl de  lait

2 eoufs

une pincée de poivre

1 càc de sel

1 càc de cumin

un peu de piment ford pour le décor 

Préparation:

Dans un saladier, mélangez la farine de pois chiche avec les eoufs, l'huile, l'eau , le lait, bien remuez , puis ajouter le sel , le poivre et le cumin.

Huilez un moule et versez le mélange.

Faire cuire au four préchauffé à température moyenne (180°C) pendant 1h.  

Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)

Décorer la surface avec du piment fort et servir chaud ou dans un sandwich.

Bshaaa heart 

Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)
Karane, Calentica, Karantika (flan à la farine de pois chiche)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article